Alolise sera au centre social Sous-Paulat à Firminy le vendredi 1er juin à 20h pour une conférence sur les logiciels libres.

Mais encore me direz-vous ?! L'idée que se fait le grand public du logiciel libre est paradoxale.

D'un côté, beaucoup de gens entendent parler de GNU/Linux sans vraiment savoir ce que c’est. Ceux qui savent qu’il s’agit d’un système d’exploitation libre alternatif pouvant remplacer Microsoft Windows ou MacOS en ont souvent l’image d’un outil difficile à maîtriser pour le néophyte. Tout le monde a en tête l’archétype du « geek » des séries télévisées capable de donner toutes sortes d’ordres à son ordinateur avec juste un clavier et la ligne de commande.

De l’autre, de nombreux utilisateurs ont fait le choix de logiciels libres sans s’en rendre compte ! En effet, des logiciels très populaires tels que le navigateur web Firefox, le client messagerie Thunderbird, la suite bureautique Libre Office, le logiciel de retouche photo GIMP ou même le lecteur multimédia VLC sont des logiciels libres ! Aussi bien disponibles sous GNU/Linux que sous des environnements propriétaires, ils connaissent un vif succès.

Nous vivons dans une époque où la problématique de la sécurité et de la confidentialité des données générées par les utilisateurs dans l’univers hyperconnecté du numérique devient de plus en plus cruciale. Le système d’exploitation GNU/Linux, les logiciels libres en général et les applications libres utilisables en ligne telles que celles de Framasoft ont pour réputation d’être plus sûrs dans ce domaine.

Il convient aussi d’ajouter que, pour beaucoup de « libristes », l’esprit du libre ne se cantonne pas au seul domaine de l’informatique et peut même s’appliquer à des domaines aussi variés que l’édition, les arts, l’économie ou le social aussi surprenant que cela puisse paraître !

Enfin, que signifie l’appellation « logiciel libre » au juste ? Y-a-t-il une définition « officielle » ? Cela veut-il dire systématiquement gratuit ? Est-il facile d’utilisation autant pour le grand public que pour des utilisateurs confirmés (notamment le système d’exploitation GNU/Linux) ? Ce type de logiciel couvre-t-il tous les besoins des utilisateurs ? La philosophie du libre s’étend-elle au-delà du simple domaine technique de l’informatique et de la sécurité des données ?

Si vous cherchez des réponses à toutes ces questions, venez nous rejoindre vendredi 1er juin à 20h au centre social Sous-Paulat à Firminy !